A propos

Diplômée de l’Ecole Nationale d’Arts de Cergy-Pontoise en 2011, j’ai auparavant étudié les sciences de la matière, notamment la chimie à l’ENS Ulm jusqu’en 2005, date où je décide d’opérer un basculement et de me saisir d’autres outils pour être en rapport avec le monde, les outils de l’art.

Ma recherche artistique se développe à travers différents médiums : la sculpture, l’objet, l’installation, la gravure, l’écriture mais également et de plus en plus à travers des actions, des formes performées. Si je travaille sa forme, sa matérialité, c’est surtout la capacité d’une oeuvre à créer de l’espace et des jonctions qui m’intéresse. Entre contrôle doux et invitation, ces objets, installations ou actions sont autant d’outils d’attention questionnant l’économie politique des regards et des gestes qui dessinent notre relation à ce_ux qui nous entourent. Mon travail vient également répondre à des émotions, des affects qui, parce qu’ils traversent et constituent un territoire, une société, m’interpellent de manière à la fois intime et déjà en rapport avec le « nous ». Ainsi je porte une attention particulière à la question du geste, de la relation, à la place du spectateur et aux qualités d’espaces que ces formes d’attention déploient. Pour reprendre les mots de Jacques Rancière, l’art est pour moi « la façon dont, en traçant des lignes, en disposant des mots ou en répartissant des surfaces, on dessine aussi les partages de l’espace commun. (…) On ne définit pas simplement des formes de l’art, mais certaines configurations du visible et du pensable, certaines formes d’habitations du monde sensible. »

Parallèlement à un travail in-situ ou en atelier autour de ces outils d’attentions, je participe au déploiement de différents espaces de recherche collectifs dont Un institut métaphorique qui rassemble artistes et scientifiques de champs et de pratiques diverses autour de la question de l’usage des métaphores dans les pratiques de recherches en arts et en sciences. Je reviens donc à la science par les mots et l’usage qu’on en fait pour penser le monde.

Je m’investis également dans des projets d’ateliers et de co-créations avec des enfants, des adolescents et des adultes que je nourris de ma pratique et qui la nourrissent en retour.

CV

Statement